Ce que nous faisons Contexte et réalisations Notre histoire en photos Conseil et employés Le rapport biannuel Partenaires canadiens Éthique et confidentialité
Afrique Activités africaines régionales Asie Europe de l'est Amérique latine et Caraïbes Le microfinancement du logement – Optimiser la croissance économique Logement et VIH/sida Droit au logement et gouvernance La sécurité alimentaire urbaine, l'agriculture urbaine et les espaces pour le logement
Quoi de neuf? Le bulletin Archives
Offres d'emploi Conseillers techniques Bénévoles Programme de stages
Campagne pour le Zimbabwe Campagne au Kenya Autres campagnes
Travailler avec nous

Programme de stages

Abri international n’offre pas de stages à ce moment.


Voici des commentaires de certains des stagiaires au sujet de leur travail avec des partenaires outremer d'Abri international.


Abilimi est une collectivité vraiment formidable, aussi «terre à terre» qu'on puisse l'être dans le secteur de l'alimentation. J'ai une expérience directe de ce que cela signifie de travailler dans un organisme alimentaire en Afrique du Sud : les points forts et les défis du mouvement alimentaire, la relation entre les différents intervenants (ONG et gouvernements), le travail des autres organismes et leur degré de réussite. J'ai aussi beaucoup appris sur l'agriculture organique de mes collègues et des agriculteurs d'Abalimi. J'ai été vraiment inspiré par l'appui que j'ai obtenu d'Abalimi - les femmes en particulier étaient extrêmement gentilles.


– Indra Noyes, Abalimi Bezekhaya, Cape Town, Afrique du Sud, 2012



J'ai vécu une expérience inestimable à la NASHO, où j'ai appris beaucoup de choses au sujet du logement social et de la culture en Afrique du Sud. J'ai pu participer à des visites de sites d'organismes de logement social partout au pays, ainsi qu'à des ateliers très instructifs. Dans le cadre de mon travail, je devais analyser les circonstances de l'organisme et trouver des façons de combler rapidement les écarts de communication de façon relativement autonome. Avec le temps, j'ai appris à bien connaître la situation du logement social en Afrique du Sud et c'était plus facile pour moi de discuter avec mes collègues au sujet du travail et d'obtenir leurs commentaires. Je pouvais également partager mes observations, ce qui a donné lieu à d'intéressantes discussions.  


– Karine LeBlanc, NASHO, Johannesburg, Afrique du Sud, 2012