Ce que nous faisons Contexte et réalisations Notre histoire en photos Conseil et employés Le rapport biannuel Partenaires canadiens Éthique et confidentialité
Afrique Activités africaines régionales Asie Europe de l'est Amérique latine et Caraïbes Le microfinancement du logement – Optimiser la croissance économique Logement et VIH/sida Droit au logement et gouvernance La sécurité alimentaire urbaine, l'agriculture urbaine et les espaces pour le logement
Quoi de neuf? Le bulletin Archives
Offres d'emploi Conseillers techniques Bénévoles Programme de stages
L'égalité entre les sexes
Nouvelles et ressources

Le Mazingira Institute offre des services de formation et de réseautage aux agriculteurs urbains


Nouvelles et ressources
Elizabeth Fraser
Dans le bulletin du mois dernier, je vous faisais part de ma visite à la National Cooperative Housing Union (NACHU). J'ai plus tard rencontré Davinder Lamba, Kuria Gathuru et Diana Lee Smith, du Mazingira Institute, et d'autres partenaires d'Abri international au Kenya. Les initiatives actuelles du Mazingira Institute comprennent le Réseau d'information sur les établissements en Afrique, qui favorise des échanges régionaux sur le logement et les établissements, Operation Firimbi, qui lutte pour la répartition des terres et les réformes foncières au Kenya, et le NEFSALF, le Nairobi and Environs Food Security, Agriculture and Livestock Forum.
Nos discussions ont porté sur le NEFSALF, qui offre entre autres un programme intensif d'une semaine aux personnes qui souhaitent travailler en agriculture urbaine. Tous les diplômés du cours partent avec un plan d'affaires qu'ils peuvent appliquer à leur retour dans leur collectivité. Le Mazingira Institute offre également un service de diffusion des connaissances avec des possibilités de réseautage continues et il utilise le terme PlanNet pour décrire le double rôle de plateforme (pour les connaissances) et de réseau.
Plusieurs systèmes de soutien ont découlé de la formation du NEFSALF, notamment des «centres d'activité» qui aident des groupes d'intérêt précis, comme les femmes et les jeunes. Par exemple, le centre d'activité des jeunes discute des défis, des pratiques exemplaires et des possibilités pour les jeunes associés à des petites entreprises agricoles urbaines. Ce réseautage a donné lieu à une impressionnante communauté qui renforce les entreprises appuyées par le NEFSALF.
Le NEFSALF me faisait penser à l'organisme canadien FarmStart, qui encourage une novelle génération d'agriculteurs écologiques au moyen de cours de formation, d'accès aux terres, de mentorat, d'échanges d'outils et de liens vers les programmes de prêts gouvernementaux. Lorsque j'ai mentionné FarmStart aux employés du Mazingira Institute, ils ont relevé des similitudes. Le mentorat est encouragé entre des agriculteurs plus avancés et les nouveaux participants du NEFSALF. Par ailleurs, le Mazingira Institute aide à relier les stagiaires aux programmes de prêts gouvernementaux en établissant des partenariats avec la NACHU, qui consent des prêts à certaines des entreprises émergentes liées aux coopératives d'habitation.
J'ai été frappée par le fait que le Mazingira Institute place les droits de la personne et la dignité à l'avant-plan de son travail. Comme l'a souligné le directeur général Davinder Lamba, «nous considérons la formation offerte par le NEFSALF comme une occasion d'inscrire la nourriture dans un contexte philosophique et constitutionnel». La nouvelle constitution du Kenya reconnaît d'ailleurs «la nourriture comme un droit fondamental»! Le travail du Mazingira Institute et du NEFSALF a influencé l'élaboration de la politique urbaine et périurbaine en agriculture et en production animale au Kenya. Cette mesure aidera les résidents urbains à améliorer leur sécurité alimentaire.
Elizabeth Fraser travaille pour l'organisme STOP Community Food Centre à Toronto.