Ce que nous faisons Contexte et réalisations Notre histoire en photos Conseil et employés Le rapport biannuel Partenaires canadiens Éthique et confidentialité
Afrique Activités africaines régionales Asie Europe de l'est Amérique latine et Caraïbes Le microfinancement du logement – Optimiser la croissance économique Logement et VIH/sida Droit au logement et gouvernance La sécurité alimentaire urbaine, l'agriculture urbaine et les espaces pour le logement
Quoi de neuf? Le bulletin Archives
Offres d'emploi Conseillers techniques Bénévoles Programme de stages
Campagne pour le Zimbabwe Campagne au Kenya Autres campagnes
Nouvelles et ressources

Des jeunes Africains et Canadiens se rejoignent sur la sécurité alimentaire urbaine


Nouvelles et ressources

Kamba Ankunda, agent de programme à l'étranger, Abri international

 

«Cet échange a vraiment changé ma façon de percevoir l'agriculture urbaine. Je reconnais maintenant les économies que je peux réaliser en cultivant mes propres légumes dans ma cour.»

Harrison Njoroge, jeune participant de Nakuru, au Kenya

 

À la fin de janvier et au début de février 2012, Abri international a encadré un échange de connaissances et de compétences sur la sécurité alimentaire urbaine et l'agriculture entre des jeunes à Nairobi et à Nakuru, au Kenya. Cet échange était organisé par notre partenaire de longue date, le Mazingira Institute. Deux jeunes agriculteurs urbains de Toronto, au Canada, et deux autres de Cape Town, en Afrique du Sud, ont travaillé avec cinq jeunes membres de la National Cooperative Housing Union (NACHU) vivant à Nakuru et dix jeunes du réseau des agriculteurs qui appuient le Mazingira Institute à Nairobi.

 

Le programme combinait des ateliers et des travaux pratiques portant sur l'agriculture et la transformation des aliments dans différentes fermes exploitées par des jeunes à Nairobi et dans les environs. Tout le groupe s'est également rendu à Nakuru, la quatrième ville en importance du Kenya, pour découvrir les activités de subsistance fondées sur les aliments urbains réalisées par les jeunes des coopératives d'habitation. Les sujets étaient diversifiés, allant de «comment se lancer» en agriculture urbaine jusqu'à «comment vendre ses produits et réaliser des profits» en pratiquant cette activité. Au terme de l'échange, les jeunes agriculteurs de Nairobi voulaient créer leur propre coopérative d'habitation et les jeunes membres de coopératives d'habitation de Nakuru avaient l'intention de transformer de plus en plus leurs produits en vue d'obtenir une plus grande valeur en les vendant.

 

Christopher Wong, membre du Young Urban Farmers Community Shared Agriculture, de Toronto, a déclaré : «Il était intéressant de voir le nombre d'agriculteurs qui cherchent à surmonter les contraintes saisonnières pour cultiver différents légumes... Nous avons aussi découvert d'autres éléments intéressants, comme la collecte d'eau, la production de biogaz et l'élevage à petite échelle.»

 

Pendant la séance de récapitulation, chaque participant s'est engagé personnellement à mettre en pratique les compétences et les connaissances acquises. Une des jeunes de Cape Town est déjà en train d'élargir la production du jardin communautaire qu'elle a aménagé à l'échelle locale. Surveillez les prochains articles sur notre site Web décrivant les activités de ces jeunes et les prochaines étapes de leurs projets.

Cliquez ici pour en savoir plus et consulter les photos de l'échange.