Ce que nous faisons Contexte et réalisations Notre histoire en photos Conseil et employés Le rapport biannuel Partenaires canadiens Éthique et confidentialité
Afrique Activités africaines régionales Asie Europe de l'est Amérique latine et Caraïbes Le microfinancement du logement – Optimiser la croissance économique Logement et VIH/sida Droit au logement et gouvernance La sécurité alimentaire urbaine, l'agriculture urbaine et les espaces pour le logement
Quoi de neuf? Le bulletin Archives
Offres d'emploi Conseillers techniques Bénévoles Programme de stages
Campagne pour le Zimbabwe Campagne au Kenya Autres campagnes
Nouvelles et ressources

Les prêts pour l’habitation aident les femmes en Tanzanie


Nouvelles et ressources
Karla Kloepper, stagiaire d’Abri international
 
C’est un mercredi matin chaud et ensoleillé et les rues du quartier Kinondoni Mkwajuni de Dar es Salaam sont très animées. Les conducteurs de dalla dalla crient aux passagers en attente, leurs cris s’élevant au-dessus du bruit des enfants jouant dans les entrées de porte, des vendeurs d’eau embouteillée, d’oranges et de gomme à mâcher, et de la musique bongo flava entraînante qui se dégage des commerces et des restaurants de la ville.
 
Zainabu Msunga, âgée de 68 ans, vit au cœur de Kinondoni Mkwajuni. Mama Zainabu était une des premières clientes à obtenir un prêt pour l’habitation dans le cadre du programme de microfinancement de l’habitation de la WAT Human Settlement Trust en 2009. Travaillant en collaboration avec Abri international, la WAT est un organisme non gouvernemental qui offre une formation et une assistance technique dans tous les aspects de la construction d’habitations.
 
Depuis qu’elle a utilisé son premier prêt d’environ 340 $ CAD pour remplacer sa maison de terre par une maison de deux pièces en briques de ciment, Mama Zainabu a obtenu d’autres prêts pour ajouter d’autres pièces. Elle est maintenant la fière propriétaire d’une maison de trois pièces auxquelles sont annexées deux stands de vente.
 
En développant graduellement sa propriété, Mama Zainabu à pu créer une situation stable pour sa famille. Veuve, elle doit subvenir aux besoins de six petits-enfants et de sa mère âgée avec un revenu mensuel de 160 $ CAD, dont la majorité est consacrée à la location des stands de vente.
 
En plus de contribuer au revenu familial, les nouvelles pièces de sa maison ont grandement amélioré la santé de sa famille. «Nous avons pu nous protéger contre les moustiques, ce qui a réduit l’incidence de la malaria dans notre ménage. Les grandes fenêtres permettent également d’avoir beaucoup plus d’air frais – avant, nous étouffions», précise-t-elle.
 
Mama Zainabu est la présidente du collectif de crédit du quartier et une personne respectée dans sa communauté. Lorsque nous lui avons demandé ce qu’elle conseille aux autres qui souhaitent améliorer leurs conditions de vie, elle a déclaré : «Voir c’est croire! Lorsque d’autres voient comment nos vies se sont améliorées, ils comprennent que ce système, qui consiste à obtenir de petits prêts pour bâtir des maisons au fil des années, fonctionne vraiment.»