Ce que nous faisons Contexte et réalisations Notre histoire en photos Conseil et employés Le rapport biannuel Partenaires canadiens Éthique et confidentialité
Afrique Activités africaines régionales Asie Europe de l'est Amérique latine et Caraïbes Le microfinancement du logement – Optimiser la croissance économique Logement et VIH/sida Droit au logement et gouvernance La sécurité alimentaire urbaine, l'agriculture urbaine et les espaces pour le logement
Quoi de neuf? Le bulletin Archives
Offres d'emploi Conseillers techniques Bénévoles Programme de stages
L'égalité entre les sexes
Nouvelles et ressources

Témoignages de participants – Visite d’étude de 2010 d’Abri international en Afrique de l’Est


Nouvelles et ressources
 Abri international
 
«Mon séjour en Afrique de l’Est m’a permis de comprendre certaines réalités importantes. Les partenaires d’Abri international font un excellent travail en habitation sur le terrain là où ça compte, et l’appui que nous accordons depuis longtemps à nos partenaires a été un facteur très important dans ce succès. Je suis fier que le mouvement de l’habitation coopérative du Canada contribue à cet important travail», a commenté Scott Jackson, un des participants à la visite d’étude de juillet 2010 d’Abri international au Kenya et en Tanzanie.
 
M. Jackson représentait la FHCC dans le cadre de cette visite d’étude, à laquelle participaient également Pamela Ralston, de l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine, Mark Aston, de l’Association du logement sans but lucratif de l’Ontario, et Sylvain Belisle, de la  Confédération québécoise des coopératives d'habitation. «La fait de voir la situation directement sur le terrain a renforcé mon appui et mon engagement. Nous avons ainsi pu obtenir un portrait équilibré des enjeux en rencontrant de nombreux intervenants du secteur de l’habitation, dont des membres d’ONU Habitat, des responsables gouvernementaux et des militants à la base», a précisé M. Aston. Les visiteurs ont été accueillis par des partenaires de longue date d’Abri international, soient le WAT Human Settlements Trust (WAT) en Tanzanie, ainsi que la National Cooperative Housing Union (NACHU) et le Mazingira Institute au Kenya.
 
La délégation a visité des ensembles d’habitation à Nairobi et à Dar es Salaam, qui mettaient en lumière les stratégies novatrices utilisées pour améliorer les logements en mauvais état dans les bidonvilles urbains. «Nous avons pu constater que le microfinancement de l’habitation aide les collectivités à acheter des terrains et à améliorer leurs conditions de vie», a pour sa part déclaré  M. Belisle, dont la fédération, la FECHIMM, appuie la NACHU en lui consentant un prêt à des conditions libérales. 
 
«Le WAT et la NACHU m’ont impressionné par leur grand dévouement. Ils renforcent leurs organismes membres dans le but de permettre à des milliers de personnes d’utiliser des prêts à valeur croissante pour construire des maisons plus sûres et plus saines pour élever leur famille», a ajouté Mme Ralston. Le programme de microfinancement de l’habitation de la NACHU prend de l’expansion grâce à un investissement combiné d’Abri international et de la FHCC dans une banque locale. L’aide technique d’Abri international contribue à accroître la capacité du WAT d’offrir des services d’aide au logement grâce au modèle de microfinancement.  
 
«Je suis également fier de l’appui que l’ONPHA accorde à Abri international. Notre défi est de faire participer davantage le secteur du logement social de l’Ontario. Nous pouvons aider à trouver des façons de recueillir les fonds nécessaires pour faciliter l’expansion de la NACHU et du WAT», a ajouté M. Aston.  
 
Abri international remercie l’Agence canadienne de développement international pour son appui à notre travail en Afrique de l’Est, et nous remercions tous ceux et celles qui ont participé à la visite d’étude de 2010 en Afrique de l’Est.