Ce que nous faisons Contexte et réalisations Notre histoire en photos Conseil et employés Le rapport biannuel Partenaires canadiens Éthique et confidentialité
Afrique Activités africaines régionales Asie Europe de l'est Amérique latine et Caraïbes Le microfinancement du logement – Optimiser la croissance économique Logement et VIH/sida Droit au logement et gouvernance La sécurité alimentaire urbaine, l'agriculture urbaine et les espaces pour le logement
Quoi de neuf? Le bulletin Archives
Offres d'emploi Conseillers techniques Bénévoles Programme de stages
Campagne pour le Zimbabwe Campagne au Kenya Autres campagnes
Nouvelles et ressources

Cultiver l’avenir : échange sur la sécurité alimentaire urbaine


Nouvelles et ressources

Par : Abri international

 
Le pouvoir qu'ont les aliments pour rassembler les gens a été renforcé à l'occasion d'une visite d'échange organisée par Abri international au mois de juin. Kuria Gathuru du Mazingira Institute à Nairobi, Stanley Visser de la ville du Cap, et Lourens De Jaeger de Communicare, un organisme de logement social également établi au Cap, ont rencontré des organismes de Toronto qui s'intéressent à la sécurité alimentaire urbaine et aux jardins communautaires.
 
Abri international et ses partenaires africains appuient des projets visant à améliorer la sécurité alimentaire dans les quartiers urbains pauvres de l'Afrique au sud du Sahara. Beaucoup d'organismes d'habitation urbains qui travaillent avec Abri international aident déjà les gens à cultiver des aliments pour répondre à leurs besoins élémentaires et favoriser des communautés saines. Une bonne alimentation est particulièrement importante pour les personnes touchées par le VIH et le sida. «L'agriculture urbaine est un véhicule qui permet de favoriser le développement communautaire, la sécurité, la santé et la viabilité», a déclaré Lourens. Kuria abonde dans le même sens, ajoutant que «les aliments sont le produit fini, mais pas le seul facteur de motivation».
 
Ce programme de 10 jours comportait de nombreuses réunions et visites chez des agriculteurs, des groupes de défense des intérêts et des décideurs. Ces visites ont permis d'examiner comment les aliments urbains aident à créer des milieux viables et des villes résilientes en gérant mieux les déchets urbains grâce au compostage, en atténuant les changements climatiques grâce à l'«agriculture locale», et en favorisant le recyclage et la réduction de la consommation d'eau. Beaucoup des organismes ont souligné l'importance de relier la production d'aliments urbains à l'éducation et à la mobilisation des jeunes. «Tous les organismes ont appris quelque chose d'utile et nous espérons que ces partenariats continueront de croître», a ajouté Kuria.
 
Wayne Roberts, du Toronto Food Policy Council, a été emballé par l'échange. «La visite a ranimé ma passion pour l'agriculture urbaine! Je m'attendais à ce que nous ayions quelques problèmes à partager entre des gens provenant d'endroits aussi différents. Mais il s'est avéré que nous étions tous intéressés par les façons d'inciter un plus grand nombre de jeunes à travailler en agriculture urbaine et les façons d'influencer les constructeurs et les gestionnaires de logements à intégrer les aliments dans la conception des logements et les programmes de logement», a-t-il déclaré.
 
«En établissant des liens et en amenant des visiteurs internationaux dans le contexte de Toronto, nous avons également pu renforcer les partenariats locaux et avoir des conversations intéressantes au sujet des aliments», a déclaré Barbara Emanuel, du Service de santé publique de Toronto
 
«Nous avons beaucoup de défis communs pour établir une collaboration entre les secteurs et articuler le processus d'élaboration des politiques. Cette visite d'étude a été un grand pas en avant», a souligné Stanley. «Les leçons tirées de cet échange nous aideront à mettre en œuvre des programmes grandement nécessaires en Afrique du Sud et au Kenya», a pour sa part ajouté Lourens.
 
Abri international remercie toutes les personnes et tous les organismes qui ont participé à cet échange.