Ce que nous faisons Contexte et réalisations Notre histoire en photos Conseil et employés Le rapport biannuel Partenaires canadiens Éthique et confidentialité
Afrique Activités africaines régionales Asie Europe de l'est Amérique latine et Caraïbes Le microfinancement du logement – Optimiser la croissance économique Logement et VIH/sida Droit au logement et gouvernance La sécurité alimentaire urbaine, l'agriculture urbaine et les espaces pour le logement
Quoi de neuf? Le bulletin Archives
Offres d'emploi Conseillers techniques Bénévoles Programme de stages
L'égalité entre les sexes
Nouvelles et ressources

Des jeunes de Toronto en visite au Kenya


Nouvelles et ressources
Abri international
 
«Il est inspirant de voir comment les membres des coopératives du Kenya travaillent ensemble en tant que communauté. Cela m’a encouragé à trouver des façons de favoriser la participation communautaire dans ma coopérative pour en faire un meilleur endroit pour tout le monde.» Owen Pollonais
 
Abri international favorise le leadership chez les jeunes dans les coopératives d’habitation au Canada et au Kenya. Cette initiative commence par un échange entre des jeunes de la Co-operative Housing Federation of Toronto (CHFT) et le partenaire à l’étranger d’Abri international, la National Cooperative Housing Union of Kenya (NACHU). En juillet 2009, quatre jeunes de coopératives d’habitation de Toronto se sont rendus au Kenya. Haminat Kehinde (Perth Avenue), Owen Pollonais (Campden Green), Yan Yen Loo (Atkinson) et Cyesha Forde (David B. Archer) sont les lauréats de la bourse d’études pour la diversité de la CHFT.
 
Cet échange de jeunes encourage le partage d’idées et d’expériences sur des questions comme l’habitation, le VIH/sida et les coopératives. Esther Forde, de l’Own Co-op, et Tom Clement, le directeur général de la CHFT, ont accompagné les jeunes voyageurs. Ils espèrent que ce programme d’échange incitera les jeunes dans les deux pays à participer davantage au sein du mouvement de l’habitation coopérative.  
 
Au Canada, les membres des coopératives d’habitation possèdent et gèrent mutuellement leurs coopératives selon un modèle permanent de location sans but lucratif. La CHFT représente plus de 45 000 personnes vivant dans 168 coopératives d’habitation sans but lucratif. Elle facilite le développement du leadership et la formation parmi les jeunes des coopératives grâce à des programmes axés sur la diversité, la discrimination et les jeunes à risque. Son programme novateur de bourses d’études pour la diversité récompense l’effort, la créativité et le dévouement des jeunes adultes qui vivent dans les coopératives membres.
 
Environ deux millions de Kényans vivent dans des bidonvilles, dont beaucoup vivent dans des coopératives d’habitation.  Ces personnes souhaitent avoir un logement convenable et un milieu sûr dans lequel les jeunes peuvent grandir et prospérer.  La NACHU est un organisme qui regroupe 230 coopératives d’habitation comptant environ 200 000 membres. La NACHU aide les coopératives en accordant des prêts qui permettent aux membres d’avoir accès à des terres et de construire de façon graduelle des logements abordables. La NACHU offre des services techniques à ses membres, accordant la priorité aux besoins des femmes et des enfants et à la crise du VIH et du sida au Kenya. La NACHU travaille avec les jeunes pour favoriser le développement du leadership, la participation dans les coopératives et l’amélioration des perspectives d’emploi grâce à l’acquisition de compétences professionnelles et à l’accès au crédit. Il y a même une coopérative d’habitation qui compte seulement des jeunes membres.
 
Les jeunes Canadiens sont revenus au Canada inspirés par la motivation, la débrouillardise et la collaboration des membres des coopératives du Kenya. Cyesha Forde a déclaré : «J’ai été impressionnée de voir comment les jeunes au Kenya travaillent avec aussi peu de ressources et qu’ils obtiennent de si bons résultats. Malgré toutes les difficultés, les personnes que j’ai rencontrées étaient sereines et magnifiques.»
 
Haminat Kehinde a déclaré : «J’ai été impressionné par la solidarité et la résilience des Kenyans face à l’adversité. La possibilité de voir comment les coopératives sont gérées dans une autre région du monde a été pour moi une expérience très enrichissante. J’ai pu apprécier la façon unique dont nos coopératives sont gérées, mais cela m’a également encouragé à relever les défis auxquels nous sommes confrontés. J’aimerais maintenant chercher des façons de faire travailler ensemble un plus grand nombre de personnes dans ma coopérative d’habitation et ma communauté pour qu’elle soit un meilleur endroit où vivre.»
 
Yan Yen Loo a ajouté,  «Cette expérience m’a fait découvrir le rôle que je peux jouer dans ma propre coopérative et a renforcé ma motivation de participer davantage.»
 
Avec des jeunes aussi actifs et inspirés, on peut espérer que le rêve d’une plus grande participation des jeunes dans les coopératives d’habitation se matérialisera! Nous avons hâte à la prochaine étape – l’arrivée de quatre jeunes du Kenya à Toronto le 22 août 2009.