Ce que nous faisons Contexte et réalisations Notre histoire en photos Conseil et employés Le rapport biannuel Partenaires canadiens Éthique et confidentialité
Afrique Activités africaines régionales Asie Europe de l'est Amérique latine et Caraïbes Le microfinancement du logement – Optimiser la croissance économique Logement et VIH/sida Droit au logement et gouvernance La sécurité alimentaire urbaine, l'agriculture urbaine et les espaces pour le logement
Quoi de neuf? Le bulletin Archives
Offres d'emploi Conseillers techniques Bénévoles Programme de stages
L'égalité entre les sexes
Nouvelles et ressources

Des visiteurs du Kenya et de la Tanzanie partagent leurs expériences à Toronto et à Montréal


Nouvelles et ressources
 
«Cette visite d’étude nous a permis d’élargir nos horizons. Nous prendrons ce que nous avons appris au Canada et nous l’utiliserons pour renforcer la NACHU.» - Ephantus Macharia, membre du conseil de la NACHU.
 
Ephantus est un des quatre représentants – deux d’Habitat Forum Tanzania (HAFOTA) et deux de la National Cooperative Housing Union of Kenya (NACHU) – qui ont visité Toronto et Montréal en mai 2009. Le voyage, commandité par Abri international, a porté sur l’échange d’expériences et l’apprentissage avec des organismes canadiens dans quatre secteurs clés : le recrutement et la gouvernance, les services aux membres, la viabilité et les cadres institutionnels.    
 
J’ai été étonnée par la diversité de la Bleecker Street Housing Co-op, en particulier l’inclusion de personnes vivant avec le sida, et par l’engagement des jeunes et le programme des bourses d’études à la Co-operative Housing Federation of Toronto (CHFT). Nous sommes également confrontés au problème du VIH et du sida et au vieillissement des dirigeants des coopératives au Kenya, a déclaré Stanley Ndungu, de la NACHU. Il est heureux que des jeunes du Kenya et du Canada de la NACHU et de la CHFT participeront à un échange cet été. Ces deux organismes cherchent à renforcer le leadership des jeunes afin d’assurer la survie à long terme des coopératives d’habitation.
    
À Toronto, la Société des services de logement social et la NACHU ont échangé des idées sur les façons d’élargir le programme de micro-prêts de la NACHU pour le logement. À Montréal, la Fédération des coopératives d'habitation intermunicipale du Montréal métropolitain (FECHIMM) a décrit ses stratégies pour maintenir une bonne ambiance de quartier et ses modèles de formation des membres.
 
Les représentants de la HAFOTA ont été impressionnés par la relation entre les groupes de logement et le gouvernement. La stratégie de l’ONPHA et de la FHCC, qui consiste à communiquer des messages clés d’une façon non menaçante et à rencontrer des représentants locaux pendant les élections, m’a beaucoup impressionné. J’ai aussi été impressionnée par le temps consacré à établir des relations avec le personnel des municipalités et des gouvernements locaux, a déclaré Rose Pangamawe, de la HAFOTA.
 
J’ai été étonné par la solidité financière de l’ONPHA grâce aux cotisations des membres et par les services à valeur ajoutée qu’elle offre à ses membres, une stratégie également utilisée par la FHCC, Homestarts et la FECHIMM à Montréal. Il est important de souligner le rôle que jouent les groupes de logement canadiens pendant les élections pour s’assurer que le logement figure parmi les priorités politiques, a déclaré Ashililya Nyanda, membre du conseil de la HAFOTA. Elle a également félicité le Conseil ontarien pour la coopération internationale pour ses excellentes compétences en information, en formation et en communication, en particulier pour son impact dans les petites villes, et pour ses Principes du développement, qui offrent des lignes directrices claires à ses membres.
 
Les groupes de logement canadiens ont été impressionnés par le principe de l’équilibre homme-femme préconisé par la NACHU. La NACHU comble trois postes vacants à son conseil en choisissant des candidats parmi le genre le moins bien représenté, ce qui est la plupart du temps des femmes. La NACHU a hâte d’établir d’autres relations avec la Société des services de logement social, la CHFT et la Bleecker Street Housing Co-op.